Le modelage

Tout ce qui a trait avec le papier mouillé
Avatar de l’utilisateur
brommedir
Ori Master
Messages : 479
Enregistré le : 27 janv. 2008, 17:22
skype :
Status : Hors ligne

Le modelage

Messagepar brommedir » 18 avr. 2009, 23:29

Bonsoir,

Je poste dans la section "wet folding" mais je ne savais pas trop ou aborder ce sujet. Cela fait pas mal de temps que je me suis lancé dans l'origami, je connais les bases, les symboles, son histoire, j'ai commencer aussi a tester plusieurs types de papiers et tout cela grâces aux conseils et a la générosité des membres de ce (super) forum. Mais depuis peu je me retrouve confronter a un problème de taille (pour moi) qui est le modelage (en général).

J'arrive a suivre les étapes d'un diagrammes sans trop de difficulté, mais je n'arrive pas a personnifier mes modèles, a ne pas leur donnée vie, leur donné un peu de personnalité. J'ai fureter les sujets pour prendre les conseils utiles, les outils nécessaire, mais cela reste encore un peu confus même si j'ai compris pas mal de chose.

J'ai noté pour le modelage quelque méthode:
  • Le wet folding: qui consiste a "humidifier toute la feuille avant le pliage du modèle (si j'ai tout bien saisis), mais on peu continuer a l'humidifier pendant le pliage, je crois qu'il existe plusieurs type de wet folding mais je parle en général.
  • Le pliage a sec, je pense que c'est la méthode la plus employé.
  • Le faux wet folding: on humidifie après le pliage du modèle.

Je ne sais pas si d'autre méthode existe, mais ce sont les seules que j'ai pus relever sur le forum et certains sites.

Pour les outils, comme le plioir , je n'en ai pas encore, je plus mes modèles avec un médiator de guitare, ce que je trouve idéale. Je ne sais pas si d'autres outils sont nécessaire, mais je crois avoir lus quelque part que le sèche-cheveux, et des pinces pour le wet folding était nécessaire pour le faire sécher, ou les pinces. J'aimerais savoir si utiliser du M.C. sur un modèle était considéré comme du modelage. Une fois j'ai utilisé de la gouache pour peindre une rose et cela a rendu le papier humide et a un peu modeler ma fleur.

Mes questions sont aussi :
  • Quel type de méthode de modelage utilisez vous pour un modèle.
  • certaines méthode sont elles plus préférable pour un modèle ou pour un type de papier ?
  • Comment faite vous pour modeler un modèle, quel type choisir.

Je pose pas mal de questions, et le sujet me parais vaste et assez difficile a expliquer, mais quelques bases pour pouvoir modeler me serais vraiment très utiles, tout comme l'expérience de certains membres d'ailleurs. En espérant ne rien avoir oublié.
Merci
Image

Avatar de l’utilisateur
argil
Ori Sensei
Messages : 2273
Enregistré le : 30 mars 2009, 00:10
skype :
Localisation : MARMANDE. A gauche après le pont
Status : Hors ligne

Re: Le modelage

Messagepar argil » 28 avr. 2009, 13:26

brommedir a écrit : J'aimerais savoir si utiliser du M.C. sur un modèle était considéré comme du modelage. Une fois j'ai utilisé de la gouache pour peindre une rose et cela a rendu le papier humide et a un peu modeler ma fleur.

Mes questions sont aussi :
  • Quel type de méthode de modelage utilisez vous pour un modèle.
  • certaines méthode sont elles plus préférable pour un modèle ou pour un type de papier ?
  • Comment faite vous pour modeler un modèle, quel type choisir.



Le wet folding n'est pas uniquement une technique de modelage, il permet essentuiellement de plier des papiers plus épais, d'effectuer des plis difficiles à faire à sec (par exemple des plis courbes qui à sec vont former des rides sur le papier) et de conserver un modèle dans le temps.

La base de cette technique, c'est que les fabricants de papiers utilise un liant (une sorte de colle) pour tenir les fibres du papier. Lorsqu'on humidifie le papier on empèche ce liant de remplir son rôle ce qui permet de donner au modèle les formes que l'on souhaite et lorsque le papier sèche, le liant maintient les fibres dans leurs nouvelles positions.

Le Methyl Cellulose est utilisé comme liant pour des papiers qui en sont dépourvus et pour rendre plus solide des papiers fins.

La encore, ce n'est pas uniquement une technique de modelage même si Wet Folding et MC facilitent beaucoup le modelage parce qu'ils permettent vraiment de "sculpter" le papier plus que le plier.

En fait, je trouve trés difficile de répondre à ta question car le modelage c'est vraiment ton approche personnelle du modèle qui compte et l'aspect que tu veux lui donner. En plus, à titre personnel, je l'utilise trés peu, car j'aime justement les modèles qui "tiennent tout seul" comme par exemple la guèpe de Kamiya SATOSHI, les insectes de Robert LANG ou autres qui sont hyper ressemblants même sans modelage. :cc:

Je l'ai utilisé, à sec, pour ma pieuvre (pour arrondir les tentacules et donner une forme naturelle à la tête) ou pour ce modèle (variante de l'homme vert dont le diagramme était dans les fiches origami atlas)
Image
La photo n'est pas de super qualité mais si tu regarde bien tu vois les lèvres que j'ai modelées.

Si tu veux t'améliorer en modelage, plutôt que des conseils :idea: , je crois qu'il te faut pratiquer sur des modèles ou il en faut pour donner quelque chose de correct (je pense par ex au Lion de David Brill ou à tous les modèles de Giang DINH). Tu rateras peut être le premier mais au bout de quelques essais tu arriveras à bien maîtriser.

J'espère que ma réponse te sera utile.

Eric Joisel
Status : Hors ligne

Re: Le modelage

Messagepar Eric Joisel » 28 avr. 2009, 13:49

Damned, doublé par Argil ! :lol:

Je laisse pour le moment les copains donner leurs impressions.
Juste quelques précisions au sujet de :

...Je ne sais pas si d'autre méthode existe, mais ce sont les seules que j'ai pus relever sur le forum et certains sites...

On va dire que ces 3 méthodes englobent les différentes possibilités.


Pour les outils, comme le plioir, je n'en ai pas encore, je plus mes modèles avec un médiator de guitare, ce que je trouve idéale. Je ne sais pas si d'autres outils sont nécessaire, mais je crois avoir lus quelque part que le sèche-cheveux, et des pinces pour le wet folding était nécessaire pour le faire sécher, ou les pinces. J'aimerais savoir si utiliser du M.C. sur un modèle était considéré comme du modelage. Une fois j'ai utilisé de la gouache pour peindre une rose et cela a rendu le papier humide et a un peu modeler ma fleur.

Le plioir ne sert absolument à rien à mon avis, sinon à abîmer le papier.
Je m'en sert UNIQUEMENT pour lisser un contre-collage (papier et carton par exemple).
Les pinces à linge me servent surtout durant le process-folding,
d'autant que mon format "habituel" est maintenant d'1 m2.
Sur du wet-folding, elles risquent fort de laisser des marques sur le papier...
Le sèche-cheveux, n'est peut être pas très bon. C'est surtout pour les impatients
et les perfectionnistes maladifs (j'en fais partie), ne supportant pas que la forme
de leur modèle ait varié de qlq mm lors du séchage...
Puisque maladif, je l'utilise souvent, avec tout un tas d'artifices :
élastiques, fil à saucissonner, poids, etc... on se brûle les doigts avec le sèche-cheveux, c'est chouette ! :yipi:
Le MC n'a rien à voir avec le modelage : son rôle est de durcir et rigidifier des papiers trop fragiles ou trop minces.
Sans le MC, un insecte plié dans du papier de soie par exemple n'aurait aucune chance de survie.
Modifié en dernier par Eric Joisel le 28 avr. 2009, 16:44, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
eless
Ori Sensei
Messages : 1488
Enregistré le : 27 févr. 2009, 13:01
skype :
Localisation : Belgique
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Le modelage

Messagepar eless » 28 avr. 2009, 16:21

Je n'ai rien à dire, mais le MC, c'est le Methyl Cellulose ? J'ai la réponse à une question qui me torture depuis longtemps.
Eric Joisel a écrit :Damned, doublé par Argil ! :lol:
Oui, oui, argil est un concurent serieux, c'est dangereux ça (pas pour moi, vu que je suis loin derriere
Eric Joisel a écrit :maladifs (j'en fais partie)
Apparemment, le fair d'être un maladif donne de bons résultats ! :)

Bon, sinon, merci d'avoir répondu à la question de brommedir, j'apprend des choses !

Avatar de l’utilisateur
argil
Ori Sensei
Messages : 2273
Enregistré le : 30 mars 2009, 00:10
skype :
Localisation : MARMANDE. A gauche après le pont
Status : Hors ligne

Re: Le modelage

Messagepar argil » 28 avr. 2009, 20:30

eless a écrit : Oui, oui, argil est un concurent serieux, c'est dangereux ça (pas pour moi, vu que je suis loin derriere


Pour Eric JOISEL :!: :?: :?: :?: :what: :speechless: :blow: :ill:

Waouh, j'aimerais bien mais je crois qu'il faudra attendre une bonne dizaine d'années :D au moins :he:

Avatar de l’utilisateur
brommedir
Ori Master
Messages : 479
Enregistré le : 27 janv. 2008, 17:22
skype :
Status : Hors ligne

Re: Le modelage

Messagepar brommedir » 28 avr. 2009, 23:01

Et bien, pas de réponse depuis 1 semaine et la j'en ai 4.

Le wet folding n'est pas uniquement une technique de modelage, il permet essentuiellement de plier des papiers plus épais, d'effectuer des plis difficiles à faire à sec (par exemple des plis courbes qui à sec vont former des rides sur le papier) et de conserver un modèle dans le temps.

Le wet folding est donc bien une technique pour pouvoir modeler un modèle, je sait qu'elle est utilisé pour les papiers épais, mais comme le sujet principal est le modelage et non le wet folding, je ne voyais pas tellement l'utilité d'en débattre.

Le plioir ne sert absolument à rien à mon avis, sinon à abîmer le papier.
Le MC n'a rien à voir avec le modelage : son rôle est de durcir et rigidifier des papiers trop fragiles ou trop minces.
Sans le MC, un insecte plié dans du papier de soie par exemple n'aurait aucune chance de survie.

C'est noté pour le plioir, pour le M.C. aussi, je pensais l'utiliser a la place de vernis mat en bombe, pour protéger un peu mieux mes modèles d'une part, mais pour aussi modeler un peu les modèles une fois plié, du "M.C. folding" quoi :siffle:

On va dire que ces 3 méthodes englobent les différentes possibilités.

Il y aurais quelques autres ( et des variantes)encore ? Cette phrase répond a pas mal de mes questions, pour Giang DINH, je vais voir, je suis aller sur son site mais pas de diagramme ou de cp. Pour ma part j'ai déjà pas mal a faire avec ses 3 techniques la, cela me donnera une bonne base pour le modelage. Sinon Argil, je pense que le modelage est un plus, j'ai plié récemment le "nain d'éric", sans trop de difficultés d'ailleurs, mais celui ci une fois plié, lorsqu'il faut le modeler, je me suis rendu compte de l'importance du modelage, mais surtout pourquoi le niveau du modèle était mis en "difficile" et de tout le travail de modelage qu'il faut pour obtenir un modèle correct. L'approche "modelage" sur un modèle est toujours personnel, mais il y a quand même quelque techniques pour y arriver.

Merci a Argil et Eric Joisel de m'avoir répondu, et de m'avoir donner quelques conseils et avis personnel, mais je suis toujours preneur pour ceux qui voudraient bien répondre. :wink:
Je ferais quelques essais dans quelque semaines, et je posterais mes résultats.
Image

Nightowl
Messages : 85
Enregistré le : 10 oct. 2008, 17:50
skype :
Localisation : Paris
Status : Hors ligne

Re: Le modelage

Messagepar Nightowl » 29 avr. 2009, 00:17

brommedir a écrit :Il y aurais quelques autres ( et des variantes)encore ? Cette phrase répond a pas mal de mes questions, pour Giang DINH, je vais voir, je suis aller sur son site mais pas de diagramme ou de cp.


Ca n'a pas grand-chose à voir avec le sujet, mais il y a deux petits diagrammes de Giang Dinh ici :
http://design.origami.free.fr/bestof/GiangDinh/index.htm


Retourner vers « Wet folding »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré