Locks

Les matériaux, les techniques particulières (wet-folding, froissage etc.)
Avatar de l’utilisateur
Sunburst
Ancien
Messages : 232
Enregistré le : 10 oct. 2006, 00:37
skype :
Localisation : Canada
Status : Hors ligne

Locks

Messagepar Sunburst » 03 janv. 2017, 04:12

Salut vous tous,
J'aimerais créer ce sujet dans le but de discuter sur les différents locks qui existent en origami (et peut-être même les répertorier). Voici quelques-uns qui me viennent à l'esprit:

-Plis montagnes/vallées: on superpose deux pointes pour les plier ensemble. Probablement le lock le plus simple qui existe, mais pas exactement celui qui tient le mieux.
-Closed sink: ce type de pli bloque naturellement les couches de papier qui y touchent. Par exemple: un closed sink sur la pointe centrale d'une base de la bombe à eau: ça bloque deux des pointes sur les deux autres.
-Closed sink et repli à l'intérieur: avec deux pointes, on sink l'une d'elles et on insère la seconde dans le sink. On voit souvent ce type de lock dans des animaux pour leur fermer le dos ou le ventre (l'orque de Satoshi Kamiya me vient à l'esprit).
-Lock «câlin»: on place une pointe entre deux autres qui sont repliées à l'intérieur de la première. Ça permet de bloquer dans une direction, mais de glisser la première pointe par rapport aux deux autres dans une autre direction. On voit ce type de lock plutôt dans les modulaires tels le frisbee traditionnel qui se transforme en étoile à huit branches.

Quels autres locks existent-ils? Je m'intéresse à tout type qui peut exister en origami.

Avatar de l’utilisateur
Chouhartem
Ori Master
Messages : 466
Enregistré le : 12 juil. 2012, 10:23
skype : chouhartem
Localisation : Lyon/Paris
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Chouhartem » 03 janv. 2017, 09:17

Chouette idée, quand je compose un modèle j'ai parfois cette idée d'essayer de trouver des locks si possible :-)

Dernièrement j'ai plié la carambole de Carmen Sprung, et si tu regardes l'étape 14, ya une sorte de pseudo-lock qui consiste à utiliser le fait que le modèle soit en 3D pour utiliser ce volume pour bloquer le modèle en position fermée :-D

Avatar de l’utilisateur
Pitof
Ori Sensei
Messages : 3202
Enregistré le : 07 juin 2011, 07:36
skype :
Localisation : pliagedepapier.com
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Pitof » 03 janv. 2017, 09:52

Il y a aussi le lock: colle :blow:
:out:
A court d'idées ou envie de progresser... faites un tour ici

Avatar de l’utilisateur
Kaze
Ori Sensei
Messages : 1708
Enregistré le : 20 mars 2007, 14:43
skype :
Localisation : Bordeaux/Lyon
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Kaze » 03 janv. 2017, 10:58

:lol:

Intéressant sinon comme sujet. C'est vrai que dans les ateliers de convention, on entend un murmure de contentement parcourir la salle quand le modèle contient un bon lock!

Ce qui me vient en premier à l'esprit, c'est le lock sur une seule pointe qu'on utilise couramment pour faire tenir le bout en 3D : pli inversé interieur, puis on replie la partie rentrée de la pointe en deux sur elle-même.

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar madfolder » 03 janv. 2017, 12:09

Voyons voir :
il y a :
le "Sher"lock
le lock "Ness"

Les bretons utilisent pas mal le lock "mariaquer"

et souvent après les fêtes de fin d'année certains doivent être fermé sur eux-même car on entend souvent :
"tu est une loque"

J' espère avoir été d' une grande aide :siffle:
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
Hélios
Ori Master
Messages : 303
Enregistré le : 09 sept. 2010, 19:01
skype :
Localisation : Paris
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Hélios » 03 janv. 2017, 12:46

Sans oublier le lock indispensable pour correctement fermer les modèles actionables, qui bougent pas mal : le lock n'loll

Avatar de l’utilisateur
kamonohashi
Messages : 114
Enregistré le : 18 mai 2015, 21:57
skype :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar kamonohashi » 03 janv. 2017, 16:08

Le lock évoqué par Pitof est plus connu sous le nom de colle lock

Avatar de l’utilisateur
Origamimi
Ori Sensei
Messages : 1397
Enregistré le : 05 juin 2006, 17:07
skype :
Localisation : 7 = 3 4
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Origamimi » 03 janv. 2017, 18:07

kamonohashi a écrit :Le lock évoqué par Pitof est plus connu sous le nom de colle lock

Contrairement à son nom, le "colle-lock" n'est pas partagé par beaucoup de plieurs...

Avatar de l’utilisateur
Origamimi
Ori Sensei
Messages : 1397
Enregistré le : 05 juin 2006, 17:07
skype :
Localisation : 7 = 3 4
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Origamimi » 03 janv. 2017, 18:14

— En modulaire, il y a le basique : "flap in pocket" ou "volet dans la poche".
— En pliage de lettre-enveloppe-tato, il y a le classique "box lock" ou "fermeture de carton".

Avatar de l’utilisateur
-sebl-
Ori Sensei
Messages : 4092
Enregistré le : 16 nov. 2010, 21:57
skype :
Localisation : Eure et Loir
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar -sebl- » 03 janv. 2017, 18:29

le crimp s'il est réalisé sur deux couches associées, dissociées lors du pliage peut faire office de lock
mon flickr


Besoin d'en découdre à coup de bouts d'papiers ? ne cherchez plus c'estici

Avatar de l’utilisateur
Origamimi
Ori Sensei
Messages : 1397
Enregistré le : 05 juin 2006, 17:07
skype :
Localisation : 7 = 3 4
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Origamimi » 03 janv. 2017, 18:32

Sunburst a écrit :-Lock «câlin»: on place une pointe entre deux autres qui sont repliées à l'intérieur de la première. Ça permet de bloquer dans une direction, mais de glisser la première pointe par rapport aux deux autres dans une autre direction. On voit ce type de lock plutôt dans les modulaires tels le frisbee traditionnel qui se transforme en étoile à huit branches.

Ce modèle n'est pas traditionnel !
C'est un modèle de Robert Neale, créé en 1975, sous le titre original de "Star Pattern / Frisbee".
On le trouve dans la littérature origamique sous différentes appellations :
— "Pinwheel-Ring-Pinwheel" dans 2 publications
— "Magic Star" dans 7 publications
— "Magic Star or Frisbee" dans 3 publications.

Et on le trouve, sous forme de vidéos (nombreuses), malheureusement sans crédit d'auteur, ce qui fait penser que c'est un modèle traditionnel, ce qu'il n'est pas : voir ci-dessus !

Avatar de l’utilisateur
tudor
Ori Master
Messages : 864
Enregistré le : 11 oct. 2006, 14:15
skype :
Localisation : Metz
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar tudor » 03 janv. 2017, 23:09

Je n'ai pas trop d'expertise sur ce sujet mais il m'a rappelé cette très instructive démo du taureau de / par Stefan Weber. Le mot "lock" est utilisé une bonne douzaine de fois. C'est plus ou moins le même verrouillage qui et utilisé à chaque fois, tu le connais sans doute.

Au-delà de cet usage pédagogique précis, c'est une très belle démonstration de pliage par un très bon plieur.
Modifié en dernier par tudor le 04 janv. 2017, 20:50, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar madfolder » 04 janv. 2017, 20:45

quand on est pas propriétaire du modèle , il s'agit d'un lock "ataire"
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
Sunburst
Ancien
Messages : 232
Enregistré le : 10 oct. 2006, 00:37
skype :
Localisation : Canada
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Sunburst » 05 janv. 2017, 03:16

Merci pour les réponses! Quoique...

Pitof a écrit :Il y a aussi le lock: colle


madfolder a écrit :"tu est une loque"


Hélios a écrit :Sans oublier le lock indispensable pour correctement fermer les modèles actionables, qui bougent pas mal : le lock n'loll


Que font tous ces jeux de mots ici? vous préférez peut-être que j'utilise le mot «bloquage»?

madfolder a écrit :J' espère avoir été d' une grande aide


Comment dire... Non.

Chouhartem a écrit :Dernièrement j'ai plié la carambole de Carmen Sprung, et si tu regardes l'étape 14, ya une sorte de pseudo-lock qui consiste à utiliser le fait que le modèle soit en 3D pour utiliser ce volume pour bloquer le modèle en position fermée


On dirait que les crimps de l'étape 8 combinés à la tension de tous les coins aident à bloquer le tout ensemble. Donc un bloquage-tension, si on veut? Ça me rappelle vaguement le bloquage d'une fleur relativement simple enseignée par Robert aux rencontres de mai 2016 (un peu d'aide, Origamimi? je sais que tu y étais aussi :lol: )

Kaze a écrit :Ce qui me vient en premier à l'esprit, c'est le lock sur une seule pointe qu'on utilise couramment pour faire tenir le bout en 3D : pli inversé interieur, puis on replie la partie rentrée de la pointe en deux sur elle-même.


Hmm, un peu plus difficile à visualiser celui-là. Le repli de la partie entrée est-il souvent en bissectrice? Au final, ça donne un coin 3D, non? Donc un bloquage-pli inversé?

Origamimi a écrit :— En modulaire, il y a le basique : "flap in pocket" ou "volet dans la poche".
— En pliage de lettre-enveloppe-tato, il y a le classique "box lock" ou "fermeture de carton".


Le «volet dans la poche» est-il le même que pour les sonobes? Et puis je ne suis pas certain du «box lock»... Et merci pour la précision du modèle de frisbee: à vrai dire j'ignorais sa provenance.

-sebl- a écrit :le crimp s'il est réalisé sur deux couches associées, dissociées lors du pliage peut faire office de lock


Oui, c'est bien vrai. Par contre, je crois qu'un repli additionnel à l'extrémité du crimp aide à bloquer davantage.

tudor a écrit :Je n'ai pas trop d'expertise sur ce sujet mais il m'a rappelé cette très instructive démo du taureau de / par Stefan Weber. Le mot "lock" est utilisé une bonne douzaine de fois. C'est plus ou moins le même verrouillage qui et utilisé à chaque fois, tu le connais sans doute.

Au-delà de cet usage pédagogique précis, c'est une très belle démonstration de pliage par un très bon plieur.


Ils sont un peu difficile à voir à cause des mains de Stefan. Je crois qu'il s'agit surtout de simples plis montagnes pour bloquer les couches. C'est aussi bien intéressant de le voir plier aussi rapidement.

Avatar de l’utilisateur
Viviane
Ori Sensei
Messages : 1669
Enregistré le : 30 mai 2011, 14:14
skype :
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Viviane » 05 janv. 2017, 08:08

Excellente initiative que d'avoir ouvert cette rubrique Sunburst :great:
Premièrement, tu sais de quoi tu parles, vu la complexité et la maîtrise de tes modèles, pensés de façon claire et très construite d'après ceux que j'ai pliés.
Je ne pourrai pas beaucoup contribuer à cette discussion, car j'utilise assez peu de moyens techniques, et je préfère laisser parler ceux qui savent :wink:
Cependant, j'ai quelques remarques à faire qui je l'espère seront constructives.

1 - je pense que des images seraient fort utiles dans cette discussion, car sans elles, je trouve assez difficile de suivre :siffle: Voici un exemple en ce qui concerne le lock évoqué par Kaze
Kaze a écrit : le lock sur une seule pointe qu'on utilise couramment pour faire tenir le bout en 3D : pli inversé interieur, puis on replie la partie rentrée de la pointe en deux sur elle-même.

Si je ne me trompe pas, il s'agit de ça :

.
(extrait du diagramme de mon orchidée qui est ce que j'ai sous la main, sans faire de recherches compliquées).

2 - il existe une façon de bloquer qui est d'utiliser la tension du papier. Cela semble un peu simplet dit comme ça, mais c'est crucial pour la gestion des courbes dans le pliage à sec. Penser à comprimer le papier en un point précis (sans chiffonner autour, n'est-ce pas :wink: ).
Exemple, lock de la tête du petit chat sur la base de Quyet

.
Résultat

.
(C'est un peu chiffonné autour, vous avez vu ? Il faut refaire !!)

Vu de face

.

3 - En général, je résiste à l'invasion de l'anglais au quotidien. Mais dans le jargon origami, lock me semble un bon mot. Il y a aussi crimp, intraduisible au fond, on ne trouve pas de mot aussi clair en français.

Au sujet de la fleur enseignée par Robert, je vais me renseigner auprès de l'intéressé...

A bientôt, et bonne continuation dans cette entreprise collective au service de l'origami et du savoir :D

Edit : veuillez excuser l'incohérence des 2 photos du chat dans la partie de la queue, je prenais ces exemples pour la tête... :cc:
Edit 2 : le lock de la queue est d'ailleurs ce qu'il y a de plus intéressant dans le modèle, mais la tête est plus facile à photographier :mrgreen:
Edit 3 : je ne peux m'empêcher de mentionner un lock "par ouverture" qui suppose de faire glisser certaines couches au milieu du modèle... une vacherie de la marguerite qui a fait souffrir quelques plieurs lors des olympiades 2015...

.

Avatar de l’utilisateur
Origamimi
Ori Sensei
Messages : 1397
Enregistré le : 05 juin 2006, 17:07
skype :
Localisation : 7 = 3 4
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Origamimi » 05 janv. 2017, 09:21

Sunburst a écrit :On dirait que les crimps de l'étape 8 combinés à la tension de tous les coins aident à bloquer le tout ensemble. Donc un bloquage-tension, si on veut? Ça me rappelle vaguement le bloquage d'une fleur relativement simple enseignée par Robert aux rencontres de mai 2016 (un peu d'aide, Origamimi? je sais que tu y étais aussi :lol: ).

Les fleurs enseignées par Robert étaient celle Jean-Claude Correia et celle de Roberto Morassi et Giovanni Maltagliati.
Modifié en dernier par Origamimi le 05 janv. 2017, 15:40, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Kaze
Ori Sensei
Messages : 1708
Enregistré le : 20 mars 2007, 14:43
skype :
Localisation : Bordeaux/Lyon
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Kaze » 05 janv. 2017, 10:33

Merci pour l'image tirée de l'orchidée, Viviane, c'est exactement à ça que je pensais !

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar madfolder » 05 janv. 2017, 11:12

Sunburst a écrit :Ils sont un peu difficile à voir à cause des mains de Stefan. Je crois qu'il s'agit surtout de simples plis montagnes pour bloquer les couches.


Pas seulement , il s'agit de double plis montagne : le second bloquant le premier , un plis montagne dans un sens , et un second dans une autre direction et par dessus , l' intérêt de ce lock n'est pas seulement le lock mais en plus il sert de modelage
La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
Pitof
Ori Sensei
Messages : 3202
Enregistré le : 07 juin 2011, 07:36
skype :
Localisation : pliagedepapier.com
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Pitof » 05 janv. 2017, 14:45

Pour me rattrappé d'avoir fait du chahut dans le fond de la classe, je voudrais faire deux remarques plus constructives:

  1. Dans la conception, un lock est souvent un "cadeau" des couches restantes non utilisées. Et donc on ne choisit pas vraiment le "type de lock" mais on choisit parmis les possibilité qu'offre le modèle.
    Le lock peut faire partie de la conception, mais ce n'est pas toujours heureux. J'ai en tête le hibou de Komatsu où il a fait une version avec lock, incluant une greffe dés le début du modèle. En plus d'un manque d'efficacité du lock lui même, ça rend le modèle moins amusant à plier...

  2. L'efficacité du lock dépend aussi beaucoup du type de papier utilisé. Dans certain cas, un papier épais sera un avantage et dans d'autre un papier fin sera nécessaire
A court d'idées ou envie de progresser... faites un tour ici

Avatar de l’utilisateur
Hélios
Ori Master
Messages : 303
Enregistré le : 09 sept. 2010, 19:01
skype :
Localisation : Paris
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Hélios » 05 janv. 2017, 17:20

Désolé pour l'utilité négative, m'sieur.

J'ai une question/remarque normalement pas trop hors sujet, cette fois.

Depuis quelques années on voit apparaitre de plus en plus de papiers différents, de techniques, de styles, etc. En gros, l'origami évolue tranquillement par rapport à celui de tonton Yoshizawa, et bien souvent il inclut des modèles qui tiennent plus de la sculpture que du pliage "traditionnel" (je renvoie directement au travail entamé par Madfolder que j'ai découvert quand il l'a réveillé : viewtopic.php?f=56&t=5588&start=25)
Prenons le wetfolding et ses courbes très naturelles, voire organiques. Ou le modelage humide ou à la MC. Avec cette idée de faire tenir le papier en forme grâce aux fibres, on n'a presque plus besoin de lock formel fait de plis, on se contente de "sculpter" le papier. Et on voit donc évoluer dans le même temps une part de la philosophie de l'origami.

Ca fait partie des questions que je reçois régulièrement depuis que je me suis mis au double soie + MC : "Mais tu triches pas, là, c'est de la colle après tout ?' , et que transmets ici. Quid du modelage humide/MC : lock au sens large ou pas ?

Avatar de l’utilisateur
tudor
Ori Master
Messages : 864
Enregistré le : 11 oct. 2006, 14:15
skype :
Localisation : Metz
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar tudor » 05 janv. 2017, 21:02

madfolder a écrit : [...] il s'agit de double plis montagne : le second bloquant le premier , un plis montagne dans un sens , et un second dans une autre direction et par dessus , l' intérêt de ce lock n'est pas seulement le lock mais en plus il sert de modelage


C'est exactement ça. C'est un verrouillage qui pourrait intéresser Hibou. Le voici:



Un verrouillage apparenté est celui qui se prépare avec un pli inversé intérieur, plutôt qu'un pli montagne:


(Je me suis gouré dans mon dessin, le 2e pli ne va pas aussi loin, bien entendu... c'était pour voir s'il y en a qui suivent)

Enfin, un verrouillage plus simple déjà évoqué ci-dessus, et visible à son tour dans la vidéo du taureau de Stefan Weber:

Modifié en dernier par tudor le 05 janv. 2017, 21:11, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
tudor
Ori Master
Messages : 864
Enregistré le : 11 oct. 2006, 14:15
skype :
Localisation : Metz
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar tudor » 05 janv. 2017, 21:09

Hélios a écrit :Quid du modelage humide/MC : lock au sens large ou pas ?

Si le modèle ne tient pas en pliage à sec, alors oui le pliage humide joue le rôle de verrouillage. Les plieurs d'antan qui affectionnaient le pliage humide intégraient cependant des blocages, le pliage humide étant utilisé pour ses vertus artistiques.

Avec l'avènement des modèles complexes, les gens étaient tellement contents d'avoir le bon nombre de pointes au bon endroit que prévoir des verrouillages a été de plus en plus négligé. C'est l'une de mes principales déceptions avec les modèles complexes.

Le MC n'est pas vraiment un cas à part (si cela peut soulager ta conscience). Tu peux obtenir pratiquement le même résultat avec de l'eau.

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2518
Enregistré le : 02 mai 2009, 16:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar madfolder » 05 janv. 2017, 21:37

Pitof a écrit :remarques plus constructives:

[list=1][*]Dans la conception, un lock est souvent un "cadeau" des couches restantes non utilisées. Et donc on ne choisit pas vraiment le "type de lock" mais on choisit parmis les possibilité qu'offre le modèle.


Je plussoie, un lock est souvent la cerise sur le gâteau et dépend fortement du modèle et donc répertorier les locks sachant qu' au final ils ne seront utilisables qu'en fonction de ce que nous donne les possibilités du modèles en fonction de la technique utilisée n'as pas grandement d' intérêt en soi. ( vais encore me faire des copains :yipi: )

sinon pour illustrer les divers com :

pocket classique :




pocket sink :





Dans cet esprit là il y a le closed sink ( pli enfoncé fermé avec les 2 couches) .

Sebl a parlé du crimp :




La poésie s' écrit sur le papier. Chez nous, le papier devient poésie !
le plieur fou

ma page forum

Avatar de l’utilisateur
Sunburst
Ancien
Messages : 232
Enregistré le : 10 oct. 2006, 00:37
skype :
Localisation : Canada
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Sunburst » 06 janv. 2017, 00:30

Viviane a écrit :1 - je pense que des images seraient fort utiles dans cette discussion, car sans elles, je trouve assez difficile de suivre


C'est vrai. J'aimerais bien, si le temps me permet, mieux organiser ce sujet avec des images. Par contre, les photos de madfolder sont pas mal :siffle:

Viviane a écrit :Voici un exemple en ce qui concerne le lock évoqué par Kaze


Bien que ce soit un crimp plutôt qu'un pli renversé, je comprends mieux le concept.

Viviane a écrit :2 - il existe une façon de bloquer qui est d'utiliser la tension du papier. Cela semble un peu simplet dit comme ça, mais c'est crucial pour la gestion des courbes dans le pliage à sec. Penser à comprimer le papier en un point précis (sans chiffonner autour, n'est-ce pas ).


Oui, comme mentionné précédemment. Le modelage du hibou de Komatsu me vient également à l'esprit dans ce type de bloquage.

Viviane a écrit :3 - En général, je résiste à l'invasion de l'anglais au quotidien. Mais dans le jargon origami, lock me semble un bon mot. Il y a aussi crimp, intraduisible au fond, on ne trouve pas de mot aussi clair en français.


C'est juste pour calmer les mauvaises langues :twisted:

Viviane a écrit :Edit 3 : je ne peux m'empêcher de mentionner un lock "par ouverture" qui suppose de faire glisser certaines couches au milieu du modèle... une vacherie de la marguerite qui a fait souffrir quelques plieurs lors des olympiades 2015...


Ah oui, cette fameuse étape. Est-ce que ça ne s'apparenterait pas au bloquage par tension par contre?

Origamimi a écrit :Les fleurs enseignées par Robert étaient celle Jean-Claude Correia et celle de Roberto Morassi et Giovanni Maltagliati.


C'était la 2e. Morassi et Maltagliati étaient co-auteurs de la fleur?

Pitof a écrit :L'efficacité du lock dépend aussi beaucoup du type de papier utilisé. Dans certain cas, un papier épais sera un avantage et dans d'autre un papier fin sera nécessaire


Dans les modulaires, on observe ceci avec le type de papier et sa taille. Parfois, la friction entre les couches sert beaucoup et une plus petite surface de contact aide moins à tenir le tout.

Hélios a écrit :Ca fait partie des questions que je reçois régulièrement depuis que je me suis mis au double soie + MC : "Mais tu triches pas, là, c'est de la colle après tout ?' , et que transmets ici. Quid du modelage humide/MC : lock au sens large ou pas ?


Ça peut ou non, dépendament de la définition d'un bloquage. D'un sens large, ça pourrait référer à tout moyen qui peut fixer le papier en place. Un autre point de vue, celui auquel je m'apparente (pour l'instant), serait de bloquer plusieurs couches ensemble pour éviter qu'elles se séparent.

Tudor: merci pour les images très claires. Chacune me parait obtenir le même type de bloquage, un double pli montagne, qui sert principalement à bloquer le premier pli (de ce que je peux concevoir)

madfolder a écrit :Je plussoie, un lock est souvent la cerise sur le gâteau et dépend fortement du modèle et donc répertorier les locks sachant qu' au final ils ne seront utilisables qu'en fonction de ce que nous donne les possibilités du modèles en fonction de la technique utilisée n'as pas grandement d' intérêt en soi. ( vais encore me faire des copains )


Si j'ai ouvert ce sujet, c'est que j'ai un intérêt dans la chose. Je serais d'accord avec toi... sauf que j'emploie une technique suffisamment flexible pour prévoir les bloquages utilisés. Ainsi, j'essaie d'explorer les options possibles de bloquages avec ce sujet, tout en tentant de les classifier (ça peut toujours être utile pour certains.)

Et merci pour les diverses photos. Le nom «pocket sink» sonne bien.

De manière générale, qu'en est-il des modulaires, mis à part les sonobe (ou bloquage pochette) et la friction pour faire tenir ensemble?

Avatar de l’utilisateur
Viviane
Ori Sensei
Messages : 1669
Enregistré le : 30 mai 2011, 14:14
skype :
Localisation : Toulouse
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Viviane » 06 janv. 2017, 08:40

Sunburst a écrit :Bien que ce soit un crimp plutôt qu'un pli renversé, je comprends mieux le concept.

Mais non... c'est bien un pli inversé... (je doute du diagramme soudain !!). (Inversé est mieux que renversé : tu renverses le contenu d'une tasse, ou bien une tarte pour changer la cuisson. Inversion pour les plieurs = changement de direction du pli).

Sunburst a écrit :Est-ce que ça ne s'apparenterait pas au bloquage par tension par contre?

Certainement, s'il est possible de l'apparenter à quelque chose... :mrgreen:

Sunburst a écrit :C'était la 2e. Morassi et Maltagliati étaient co-auteurs de la fleur?

En fait c'est juste Morassi : Maltagliati n'est que rédacteur dans la revue italienne (erreur de lecteur français :mrgreen: )

Sunburst a écrit :sauf que j'emploie une technique suffisamment flexible pour prévoir les bloquages utilisés.

En fait, tu n'économises pas le nombre de plis, c'est pourquoi tu peux choisir toutes les options qui te passent par la tête, à mon avis :wink:

Je pense aussi que les amateurs de modulaires auraient énormément à dire sur le sujet.


Retourner vers « Côté technique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré