La maintenance du forum est normalement achevée. Si vous rencontrez des problèmes à la connexion, contactez-moi à l'adresse admin _AT_ pliagedepapier.com après avoir
Si vous découvrez un problème, n'hésitez pas à le soulever dans la rubrique débogage !
Si vous n'arrivez vraiment pas à vous connecter, envoyez un message à [email protected]
Bons plis et bienvenue à nouveau sur le forum !
Aurèle

Les étapes du perfectionnement

Verrouillé
Avatar de l’utilisateur
chtikechtakelaguelak
Ori Sensei
Messages : 2595
Inscription : 21 janv. 2011, 15:30

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par chtikechtakelaguelak »

-sebl- a écrit :DOIT ON EVALUER LES CAPACITES ARTISTIQUES

- oui si la personne souhaite jouer le jeu, cela ne doit pas être une obligation pour tous les membres du forum

échelle séparée
d'un côté l'origami "pur" (les cocottes)
de l'autre la créativité et l'interprétation (le rat c'est vraiment un bel homage)
+1 comme on dit
en revanche l'intégration des "tournois" dans l'évaluation ne me semble pas vraiment pertinent, en raison de la philosophie "loisir" plus que "sportive" de la discipline comme vous l'avez justement rappelé.
Si certains accros à la compétition veulent conserver cet aspect, une catégorie bien distincte peut toujours être mise en place façon "César du challenge xxx année xxxx"...

Le système des couleurs de cocotte comme les ceintures de judo n'est pas parfait mais a le mérite d'avoir suffisamment de "niveaux" pour évaluer sa progression. Quant au "rat" pour les capacités artistiques il me semble tout indiqué comme hommage, n'en déplaise à la modestie légendaire du grand Eric.

Pour finir et ne pas oublier l'essentiel de la demande de Papygami, je pense également que le choix de modèles "classiques" pour évaluer différents niveaux serait un vrai plus. Ca restera imparfait mais permettrait à certains de se motiver pour arriver à plier le modèle du "niveau supérieur" et de se faire son autoévaluation en toute objectivité.

Merci à Argil pour la synthèse et bon courage :jap:
Et chtik...et chtak...ela-gue-lak ! (sur un air connu de 1998)

ma galerie : http://pliagedepapier.com/gallery/index.php?cat=12765

Avatar de l’utilisateur
argil
Ori Sensei
Messages : 2324
Inscription : 30 mars 2009, 00:10

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par argil »

.BsK^ a écrit :Si on se met d'accord pour adopter un tel système, je propose ceci : ceux qui seront classés ne doivent être que ceux qui le veulent, qui l'auront expressement demandé. Il est hors de question d'attribuer une "cocotte blanche" à un nouvel arrivant qui n'a encore rien demandé pour lui faire comprendre qu'il est complètement nul par rapport aux autres.
Papygami a écrit : A la lecture des différents posts, il m'a bien semblé que tout le monde était d'accord avec ce que tu dis BsK ! Ça doit rester une démarche volontaire, un choix personnel, tout comme le sont les participations aux challenges de pliage et de création. Reste à en déterminer les modalités...
Même si j'étais dans un premier temps (et suis toujours de l'avis de Papygami) dans un second temps j'ai réfléchi à ce qu'avait écrit BSK et j'en conclu que même si il y a consensus sur l'idée d'auto évaluation (sauf demande expresse) le risque qui inquiète BSK n'est pas totalement absent.

Il est bien évident que si on met en place ce système, même sur la base auto - évaluation, on risque d'avoir tendance (c'est humain) d'évaluer dans notre tête les autres membres, en fonction de leur galerie, on se dira, celui la il est plutôt cocotte bleue, tel est plutôt jaune etc....

Vous me direz qu'on le fait actuellement déja, même inconsciemment quant on voit une galerie dans lequel il y a peu de modèle et des plutôt simples, on se dit "tient un débutant", quant on y voit un Riu Zyn et un dragon Zoonoid, on se dit tient un rival de Lang, Kamyia ou Joisel. Mais la différence c'est qu'une fois mis en place, on aura une étiquette (cocotte de tel couleur) pour le dire. Récemment par exemple et presque sans y penser, j'ai accueilli un nouveau venu qui se présentait lui même comme un vraiment débutant en disant "chouette un petit cocotte blanche". Sans ce système j'aurais peut être écrit "Chouette un débutant".

Même si mon souhait n'était absolument pas de faire se sentir nul un nouvel arrivant (je ne me serais pas permis cette réflexion si il n'avait pas indiqué lui même être débutant en donnant comme détail le fait qu'il n'avait plié que des grues) ce dernier n'avait bien évidemment rien demandé.

J'en conclus (même si je reste favorable à ce système) que l'objection de BSK est particulièrement pertinente. D'autres que moi auront peut être tendance de façon automatique à utiliser ce système de classement, sans penser à mal, à des membres qui n'ont rien demandé. Cela demande au moins réflexion.

Avatar de l’utilisateur
Papygami
Ori Sensei
Messages : 2725
Inscription : 30 janv. 2011, 08:28

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par Papygami »

+1 Argil,
Le risque est effectivement de voir naître (ou grandir ?) certaines attitudes non compatibles avec l'esprit de l'art de l'origami : vantardise, condescendance, arrogance... Est-ce que cela restera un épiphénomène ?
Je ne fréquente le monde des origamistes que depuis peu et seulement à travers ce forum, mais je n'ai rencontré personne qui m'ait semblé particulièrement "bas de plafond", bien au contraire !
Néanmoins oui, ce risque est présent, mais je ne pense pas qu'il remette en question l'existence de ce système, et que cela restera marginal.
Il y a à mon sens une attitude, un esprit de corps bienveillant envers chacun, qui anime le monde Origamiste, et nos anciens (modérateurs, administrateurs, senseïs...) seront là pour le rappeler éventuellement à ceux qui auraient tendance à l'oublier, non ?
Ma galerie du Forum et Ma galerie Flickr
"Quand les mains sont occupées, l'âme est en paix". Akira Yoshizawa

Avatar de l’utilisateur
argil
Ori Sensei
Messages : 2324
Inscription : 30 mars 2009, 00:10

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par argil »

Deuxième synthèse (en retard, dsl, week end chargé :oops: ): je vous propose un système de classement correspondant aux cocottes de couleurs légèrement modifié par rapport à la première version. Ceux qui estiment que tel modèle n'est pas à sa place, qu'il faut retirer une compétence pour l'évaluer séparément (lecture de CP et/ou de diagramme), ou en ajouter une (fabrication ou choix du papier par exemple) ou qui veulent proposer tel modèle pour tel couleur de cocotte peuvent le dire.

I - COMPETENCES TECHNIQUES :

Cocotte blanche : Maîtrise des plis vallées et montagne sur papier de dimension A4. Liste de modèle : flèche de l'école maternelle, base de l'armoire, base du cerf volant

Cocotte jaune : Maîtrise des plis inversés extérieurs ou intérieurs, des plis pétales, des plis aplatis et oreilles de lapin. Maîtrise de la lecture des diagrammes en français. Connaissance des bases classiques (moulin, armoire, préliminaire, bombe à eau, poisson, oiseau, grenouille) et capacité à les réaliser même en petite taille (7,5 cm) Liste de modèle : de mémoire la grue classique, la pajarita espagnole et les bases ci dessus, plus d'après un diagramme un modèle quelconque comportant ces plis comme le papillon de Yoshizawa, Le bateau et la chemise du capitaine, l'iris classique, La fée de david brill, Le lapin de yann, Le clover folding


Cocotte orange : Maîtrise du solfège permettant la lecture de diagramme dans toutes langues. Maîtrise des plis enfoncés ouverts simples, des crimp, et des plis pivots. Maîtrise des bases étirées et des blintz y compris en petite taille (7,5 cm). Liste de modèle: de mémoire une base de la grenouille blintzée, une base de l'oiseau étirée et d'après un diagramme un modèle quelconque comportant ce type de pli comme l'écureuil de Boudias, le X-wing de star war

Cocotte verte : Maîtrise de tous les plis y compris les plis complexes tels que double oreille de lapin, plis enfoncés ouverts ou fermés multiples, extraction ou retournement de papier, plis vissés. Maîtrise parfaite du solfège au point d'être capable de suppléer quelques imperfections d'un diagramme. Liste de modèle : d'après diagramme ma pieuvre, la rose de Kawasaki, la Knob box de E Jaramillo, la tarentule et la mante religieuse de lang, le crabe de Yoshizawa (double blintz).

Cocotte bleue : Idem que verte plus maîtrise des CP simples. Liste de modèle : d'après diagramme : Ancien dragon de Kamiya, Lucanus Swinhoei 2 de Pavel Nikulshin. D'après CP Fujimoto-style Escher steps de John McKeever, chaise de bureau de Gerwin Sturm, soma cube de Jean-Baptiste Vincent, Chocobo de Kamiya

Cocotte marron : idem que bleue plus maîtrise des CP jusqu'à intermédiaire. Liste de modèle : tout les CP proposés par Alexis,

Cocotte noire : idem que marron plus maîtrise de tous les CP . Liste de modèle : d'après CP guèpe et ryu jin 3.5 de Kamiya, Irish Elk, Homard du maine, Bernard l'hermitte de Lang

II - COMPETENCES ARTISTIQUES :

Ma synthèse sur ce point est beaucoup moins achevée, je propose d'évaluer les compétences artistiques en deux groupes 1- Interprétation: catégorie dans lequel je mettrai le modelage en considérant que les techniques comme WF, MC et utilisation de tel ou tel papier en font partie
2 - créativité

et d'affecter ces groupes d'un coefficient :

Interprétation: * : modelage améliorant le modèle en fin de diagramme
** : modelage insufflant de la vie et du mouvement au modèle
*** : modelage suffisant à lui seul à créer le modèle (Ex modèles de Giang Dinh)

Créativité : * capacité à créer en détournant un diagramme ou une base sans forcément savoir à quoi on va arriver
** capacité à créer y compris en partant de sa propre base personnelle ou box pleatée en arrivant dans la moitié des cas au sujet qu'on voulait créer au départ
*** capacité à créer exactement ce qu'on souhaite au départ y compris les sujets les plus complexes en utilisant toutes les techniques de création et de pliage

On pourrait avec cette proposition être rat créatif *** ou rat interprète ** créatif * ou rat interprète * etc....

Un consensus s'est dégagé sur le système d'auto évaluation personnel, aidé sur demande.

Voila pour la deuxième synthèse : lachez une minute la feuille que vous êtes en train de plier :wink: pour dire ce que vous en pensez (même et surtout si vous en pensez du mal :twisted: )

Avatar de l’utilisateur
vincent-origami
Ori Sensei
Messages : 1136
Inscription : 25 avr. 2010, 10:09

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par vincent-origami »

Je ne sais pas si je vais pouvoir lâcher la feuille que je pli...
Bon, sérieusement, je ne peux dire que 3 choses, dont une inutile:
*quelques uns des modèles que tu nous propose à plier ne sont pas sur internet et gratuits, et il existe des plieurs de mon type qui ne plierons jamais l'ancient dragon de Kamiya, car sans livre...
*nous nous sommes rendu compte, avec Dahut, que le maine lobster de Lang n'était pas si dur que ça... Enfin, si, il est quand même complexe, mais pas au point de le comparer au Ryu-Zin...
*il est difficile de lire les mentions "cocotte blanche" et "cocotte jaune".

A vous de rayer la critique inutile.

Mais pour redevenir sérieux, bravo! Tu as vraiment fais un beau boulot! :yipi:
Une ancienne légende raconte qu'un jour je posterais de nouveaux modèles...
Ça arrivera un jour! En tout cas, moi, j'y crois!
En attendant, voici mon Flickr

Avatar de l’utilisateur
Julien Gritte
Ori Sensei
Messages : 1293
Inscription : 11 juin 2006, 00:59

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par Julien Gritte »

Je dirais que comme en arts martiaux, jusqu'à la ceinture bleue, la compèt vaut le coup pour les esprits sportifs; et idem pour le ski, jusqu'à deux étoiles de neiges...

A part ça, ta synthèse est bonne, il me manque quand même une liste plus exhaustive concernant les exemples:
blanche: gobelet, piano, maison, salière
jaune: oiseau qui bat des ailes, cygne trad, écrin, sanbô, scorpion, pliages Shumakov, les enveloppes de Michel le facteur .... tout ce qui est pliage traditionnel (la fée de Dave Brill est orange pour moi ainsi que le lapin de Yann))
orange: rat de Joisel en plus et entre autre
verte: si tu mets tarentule, alors je rajouterais bahamut et dragon lord de kamiya.
bleue: rien a dire
marron: rad
noire:rad
Compétences artistiques en général: rad
Maintenant sur http://www.passion-origami.com/Julien-Gritte.html
Ma Galerie,
Mon site sur www. juliengritte. com
Mon Flickr sur www. flickr.com/photos/juliengritte

Avatar de l’utilisateur
Papygami
Ori Sensei
Messages : 2725
Inscription : 30 janv. 2011, 08:28

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par Papygami »

Chouette boulot Argil ! :bow:
Voilà mon grain de sel :
Il me semble que si la cocotte blanche représente un vrai niveau, il faut y inclure une bonne partie des difficultés que tu définis dans la cocotte jaune (pour que le fait d'avoir obtenu un premier grade représente quelques efforts...)
Si par contre, la cocotte blanche désigne un novice, un débutant qui saura à l'évidence faire les premiers plis courants, (sinon pourquoi s'intéresserait-il à l'origami ?) alors cette couleur désignera tout débutant qui n'a pas encore décidé si ça lui plait vraiment et si il veut continuer. Ça a un petit coté paternaliste, comme les "poussins" dans les sports d'équipe. Quant à ceux qui ne veulent pas participer à cette échelle, mais qui sont connus pour avoir une certaine expérience, je crois que personne ne songera à les appeler comme ça, au risque de se faire rappeler à l'ordre !
(On dit bien une "oie blanche" pour désigner une jeune fille candide et sans malice... :P )
Pour moi, le premier niveau serait donc le jaune, tel que tu l'as défini.

Quant aux autres niveaux, je suis entièrement en accord avec les observations de Julien. J'ajouterais qu'il faudra bien décider à un certain moment, quels sont les modèles qui "délimitent" chaque niveau. C'est pour ça que j'avais proposé d'en définir trois, mais c'est peut-être insuffisant ?!

Enfin, si on considère que l'origami est une bonne école de la patience et de la maîtrise de soi, j'inclurais du modulaire, très représentatif de ces deux vertus, au niveau orange par exemple. Genre éponge de Menger ou un cygne en modules chinois de 400 pièces minimum pour la patience , les 6 carrés entrelacés de Jorge C.Lucero ou les 4 prismes entrelacés de Daniel Kwann pour la maîtrise manuelle.
D'autre part, pour accéder au niveau supérieur, combien faudra-t-il présenter de modèles correspondants à chaque niveau : 1,2, plus ?

Pour l'artistique, je verrais quelque chose de plus généraliste : le Rat, de 1 à 5 étoiles , attribuées au mérite, pour les connaissances techniques, pour une qualité d'exécution, de créativité ou de beauté, pourquoi pas... Un peu comme les fourchettes ou les étoiles des restaurateurs.(les conséquences financières en moins :blol: )
La classification dans ce domaine me semble beaucoup plus aléatoire et subjective.
Et si pour les cocottes ce sera facile d'attribuer un niveau puisqu'il correspondra à des modèles exécutés et présentés par le plieur, pour l'artistique, qui va juger ? Un jury désigné ? Le plieur pourra-t-il défendre et justifier sa demande ? Quant ces étoiles seront-elles attribuées ? A une date précise ou lors d'un évènement, du genre convention ?

Pour finir, doit-on lancer les deux échelles en même temps ?
Ma galerie du Forum et Ma galerie Flickr
"Quand les mains sont occupées, l'âme est en paix". Akira Yoshizawa

Avatar de l’utilisateur
Dahut
Ancien
Messages : 284
Inscription : 09 juin 2009, 22:50

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par Dahut »

Par rapport à la classification d'Argil :
Je pense que les CPs très simples devraient apparaitre dès la cocotte verte, et mettre des CPs moyens pour la cocotte bleue, et des CP assez complexes ("High intermediate") pour la marron.
Par CP très simple, je pense entre autres au cochon que Tetsuya a créé il n'y pas longtemps au au poisson de Davor Vinko (celui du challenge de pliage).
Les CP moyens pourraient inclure par exemple un certain nombre de CP de Hoàng Tiến Quyết. (Les CP sont simples, mais la mise en forme après assez compliquée).
Au niveau CP "marron" je verrais entre autres une bonne partie des CPs pas trop compliqués de Lang.

Enfin comme le disait Vincent, le Maine Lobster de Lang ne me semble pas si complexe. La grosse difficulté est de trouver les points de repère (je le soupçonne d'avoir été créé avec Treemaker). Il n'a rien à voir avun un RuyJin ou la guèpe de Kamiya.
En CP très complexe, je proposerais entre autres le RyuJin y compris en version 2.1, l'attaque du Kraken, Sui GinTou et Mens et Manus (les trois de Brian Chan), le Zoanoid Dragon de Shuki Kato...

Enfin pour ce qui est du modulaire (par rapport à la proposition de Papygami), autant j'adore ça autant je comprends parfaitement que cela rebute énormément de monde. D'autant plus qu'il y a énormément de types différents de modulaire, qui ne plaisent pas forcément aux même personne. Je suis plutôt classé dans les tarés du modulaire, et pourtant je n'ai jamais plié un cygne en modulaire chinois, et je ne pense pas du tout en plier un un jour...
Ma page flickr

Avatar de l’utilisateur
chtikechtakelaguelak
Ori Sensei
Messages : 2595
Inscription : 21 janv. 2011, 15:30

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par chtikechtakelaguelak »

Super synthèse Argil :jap:

le temps d'analyser tout ça et je donne mon avis...


ou pas :mrgreen:
Et chtik...et chtak...ela-gue-lak ! (sur un air connu de 1998)

ma galerie : http://pliagedepapier.com/gallery/index.php?cat=12765

Avatar de l’utilisateur
argil
Ori Sensei
Messages : 2324
Inscription : 30 mars 2009, 00:10

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par argil »

chtikechtakelaguelak a écrit :ou pas :mrgreen:
Qui ne dit mot consent ? :P

Avatar de l’utilisateur
chtikechtakelaguelak
Ori Sensei
Messages : 2595
Inscription : 21 janv. 2011, 15:30

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par chtikechtakelaguelak »

argil a écrit : Qui ne dit mot consent ? :P
C'est un peu ça ...

En fait comme je n'ai pas assez d'expérience des modèles classiques je ne peux participer au "consensus du Homard" :mrgreen:

Par contre je trouve que tu as très bien réussi à définir les limites de niveau par couleur.
Pour la cocotte blanche entre autres je ne suis pas tout à fait d'accord avec Papy :
Papygami a écrit :...
Si par contre, la cocotte blanche désigne un novice, un débutant qui saura à l'évidence faire les premiers plis courants, (sinon pourquoi s'intéresserait-il à l'origami ?) alors cette couleur désignera tout débutant qui n'a pas encore décidé si ça lui plait vraiment et si il veut continuer. Ça a un petit coté paternaliste, comme les "poussins" dans les sports d'équipe. Quant à ceux qui ne veulent pas participer à cette échelle, mais qui sont connus pour avoir une certaine expérience, je crois que personne ne songera à les appeler comme ça, au risque de se faire rappeler à l'ordre !
(On dit bien une "oie blanche" pour désigner une jeune fille candide et sans malice... :P )
Pour moi, le premier niveau serait donc le jaune, tel que tu l'as défini.
Eh bien oui...et non.
Plier une feuille en 2 paraît l'enfance de l'art mais l'expérience nous apprend que la rigueur (en plus de la dextérité) sont primordiales et se travaillent avec le temps.
Je ne peux m'empêcher de citer la page de présentation de "papertheworld" :

"...Most people's experience with origami is some familiarity with seeing the crane, probably the most traditional expression of paper folding. Through no fault of its own, origami has developed the reputation of being just a child's device. Nothing could be farther from the truth. Just folding a piece of paper properly in half takes a little skill. And folding the crane is not particularly easy due to the importance of accuracy in making the creases."

(trad à peu près) :
La connaissance de l'origami par le grand public se résume à avoir vu la grue, sans doute l'expression la plus traditionnelle du pliage de papier.
Malgré lui, l'origami a acquis la réputation d'une discipline essentiellement enfantine - rien n'est plus loin de la vérité. Le simple fait de plier correctement un bout de papier en 2 demande un peu d'habileté. Et plier la grue n'est pas particulèrement simple, à cause de l'importance de la précision des plis.

"...
Joseph Wu has kindly been the "crash test dummy" for all our videos. Joseph is a master designer, folder and artist; one of the best in the world. Watch his hands and fingers closely in the videos. Study how his hands caress the paper and move through the rhythms of folding. Look at how he folds the paper in half at the start of each video. Accuracy is not inherited. It takes practice
."

(trad à peu près) :
Joseph Wu a gentiment servi de "cobaye" pour toutes les vidéos. Joseph est un maître créateur, plieur et artiste; un des meilleurs du monde.
Regardez bien ses mains et ses doigts sur les videos. Regardez bien comme ses mains caressent le papier et s'animent au rythme du pliage. Regardez comme il plie le papier en 2 au début de chaque video.
La précision n'est pas innée. Elle demande de l'expérience.


Après, je suis un peu d'accord avec le côté paternaliste et le fait que certains n'auront pas envie d'aller plus loin en découvrant le chemin à parcourir mais alors c'est que l'origami ne représente pas plus pour eux qu'une simple curiosité dont ils aimeraient avoir les "bases" pour en parler autour d'eux ou aggrémenter leurs paquets cadeaux...
"Quant à ceux qui ne veulent pas participer à cette échelle, mais qui sont connus pour avoir une certaine expérience", pour eux le "problème" ne se pose pas vu qu'avec leur expérience ils sont au moins "cocotte jaune" :wink:
Papygami a écrit : Pour l'artistique, je verrais quelque chose de plus généraliste : le Rat, de 1 à 5 étoiles , attribuées au mérite, pour les connaissances techniques, pour une qualité d'exécution, de créativité ou de beauté, pourquoi pas... Un peu comme les fourchettes ou les étoiles des restaurateurs.(les conséquences financières en moins :blol: )
là je "vote" pour :jap:
Et chtik...et chtak...ela-gue-lak ! (sur un air connu de 1998)

ma galerie : http://pliagedepapier.com/gallery/index.php?cat=12765

Avatar de l’utilisateur
fryder93
Ori Master
Messages : 538
Inscription : 08 nov. 2007, 19:57

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par fryder93 »

Après avoir lu tout ça, plusieur deux petites remarques me viennent a l'esprit.

La première :
L'introduction obligatoire des CP dès la cocotte bleue. Pour ma part je ne suis pas du tout fans des CP, et je ne m'y suis jamais vraiment penché. Pourtant dans ma "liste" de modèles déjà pliés, je compte le Chocobo de Kamiya, mais à partir du diagramme.Alors serais-je obligé de rester toute ma vie à la cocotte verte ? Je trouve que cela risque d'être assez frustrant. Du coup il me semble qu'il serais bien de séparer les deux.

La deuxième :
Etant donné que ce classement comporte de nombreux critères (et que je voudrais bien séparer les CP ^^), pourquoi ne pas faire cela sous forme de tableau ou de ligne ?

Exemple :
Technique : ••
______CP : ••••••
Artistique : ••••

Comme cela l'on pourrai garder le code de couleur(et ce qu'il implique), tout en séparant les différents critères (voir en ajouter) sans pour autant faire un somme de tout ça.


J'espère que je ne vais pas déclancher la colère de Argil qui a fait du très beau travail :wink:
★★ Fryder93
L'indifférence fait les sages et l'insensibilité les monstres.[Diderot] Mais que suis-je alors?

Avatar de l’utilisateur
Julien Gritte
Ori Sensei
Messages : 1293
Inscription : 11 juin 2006, 00:59

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par Julien Gritte »

Ça fait très origami mastermind :mrgreen:
Maintenant sur http://www.passion-origami.com/Julien-Gritte.html
Ma Galerie,
Mon site sur www. juliengritte. com
Mon Flickr sur www. flickr.com/photos/juliengritte

Avatar de l’utilisateur
Dahut
Ancien
Messages : 284
Inscription : 09 juin 2009, 22:50

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par Dahut »

Je comprends ton point de vue (qui rejoint un peu celui que j'ai émis sur le modulaire). Mais alors il faudrait rajouter une 4ème ligne "modulaire".

Et dans ce cas, juste mettre un point de la couleur atteinte serait plus lisible. Avec ton système, il n'y a pas de différence entre la représentation de marron et noir...
Ma page flickr

Avatar de l’utilisateur
fryder93
Ori Master
Messages : 538
Inscription : 08 nov. 2007, 19:57

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par fryder93 »

En fait dans mon exemple, je n'ai pas mis de marron, ni de noir (enfin si je puis dire), je les ai laissé tels-quels pour indiquer jusuqu'ou la progression peux allez, mais on peux très bien s'arreter là ou l'on est.
Quand a rajouter une ligne, avec ce système de point, on peux en rajouter quasiment autant que l'on veux (bien qu'au bout de 34 lignes je trouve ça pas très lisible :lol: ).

Donc, mon système est une altérnative, ou une "amélioration" (à vous de voir), que je vous propose. Il a ces defauts mais je pense aussi quelques qualités.
A vous de juger.
★★ Fryder93
L'indifférence fait les sages et l'insensibilité les monstres.[Diderot] Mais que suis-je alors?

Avatar de l’utilisateur
Alexis
Ori Sensei
Messages : 2069
Inscription : 29 nov. 2007, 22:14

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par Alexis »

Si vous voulez multiplier les critères, pourquoi ne pas utiliser une représentation en radar (voir ici) avec un axe technique, un axe CP, un axe artistique, un axe modulaire, etc... Chaque axe gradué selon la notation des couleurs.
L'aire délimitée serait remplie afin de voir d'un coup d’œil le profil du plieur.

Avatar de l’utilisateur
Yunaja
Messages : 112
Inscription : 30 mars 2010, 22:12

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par Yunaja »

Personnellement je trouve l'idée de représentation en radar très bien, j'y avais aussi pensé à un moment, puis j'ai oublié ^^'

Avatar de l’utilisateur
argil
Ori Sensei
Messages : 2324
Inscription : 30 mars 2009, 00:10

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par argil »

Dahut a écrit :Je pense que les CPs très simples devraient apparaitre dès la cocotte verte, et mettre des CPs moyens pour la cocotte bleue, et des CP assez complexes ("High intermediate") pour la marron.
fryder93 a écrit :L'introduction obligatoire des CP dès la cocotte bleue. Pour ma part je ne suis pas du tout fans des CP, et je ne m'y suis jamais vraiment penché. Pourtant dans ma "liste" de modèles déjà pliés, je compte le Chocobo de Kamiya, mais à partir du diagramme.Alors serais-je obligé de rester toute ma vie à la cocotte verte ? Je trouve que cela risque d'être assez frustrant. Du coup il me semble qu'il serais bien de séparer les deux.
Le point des CP fait donc débat entre ceux qui vont vouloir les intégrer assez tôt dans l'échelle et ceux qui estiment qu'on doit les sortir :siffle: nous verrons de quel côté penchera la balance :mrgreen: n'hésitez pas à proposer vos arguments.

Pour ma part je partage plutôt le point de vue de Dahut pour les raisons suivantes :
- le CP est une progression par rapport au diagramme, il faut une certaine pratique pour le maîtriser et des compétences particulières
- le CP est clairement une compétence technique qui peut s'acquérir, pour plier mes premiers diagrammes j'étais obligé de vérifier sur mon solfège la signification de chaque signe, aujourd'hui je lis les diagrammes sans même y penser, la première fois que j'ai vu un CP j'aurais été incapable de le plier mais aujourd'hui j'arrive à en déchiffrer certains, notamment grâce au challenge de pliage d'Alexis.
- Certains modèles n'existent qu'en CP par exemple le Ryu Zin de Kamiya ou le Wall E de Brian chan, or la plupart du temps ce sont des modèles intéressants, être privé de la compétence CP c'est donc être privé de pleins de chouettes modèles (un peu comme un guitariste qui connaîtrait les tablatures mais pas le solfège serait privé d'un grand nombre de morceaux classiques)
Dahut a écrit :Enfin comme le disait Vincent, le Maine Lobster de Lang ne me semble pas si complexe.
vincent-origami a écrit :nous nous sommes rendu compte, avec Dahut, que le maine lobster de Lang n'était pas si dur que ça... Enfin, si, il est quand même complexe, mais pas au point de le comparer au Ryu-Zin...
Ouais ça va les cocottes marrons donneurs de leçons :wink: plus sérieusement : le maine lobster m'a déja résisté à deux reprises, une fois la base pliée il y a deux paires de pattes que je n'ai jamais vu comment sortir. Mais je suis d'accord avec l'argument de Vincent : il est quant même plus simple que Ryu Zin. In fine, je retiendrai probablement beaucoup de vos propositions car en matière de CP ma compétence reste encore très limitée (mais attendez un peu, encore quelques années et je vous sortirai un Ryu Zin qui vous laissera sur le cul :twisted: )
fryder93 a écrit :J'espère que je ne vais pas déclancher la colère de Argil qui a fait du très beau travail
fryder93 a écrit :Etant donné que ce classement comporte de nombreux critères (et que je voudrais bien séparer les CP ^^), pourquoi ne pas faire cela sous forme de tableau ou de ligne ?
La colère est mauvaise conseillère :D en plus tu as soulevé des débats interessants. D'ailleurs ton système de ligne est peut être utilisable. Il a la qualité d'être plus précis que le système des cocottes, mais le défaut d'être moins lisible au premier coup d'oeil.
Par contre, peut être est t'il possible de reprendre les points forts des deux systèmes et de satisfaire tout le monde en mettant un système d'évaluation variable (un peu comme au lycée ou il y a des séries littéraires et d'autres scientifiques et des options.

Par exemple : Cocotte bleue : au moins un point bleu en lecture de diagramme et en technique de pliage, plus au moins un point jaune dans une des matières suivantes : modelage ou lecture de CP ou créativité.
ça reste à creuser, et cela supposerait de réunir peut être les deux évaluations artistiques et techniques. On attend la réaction des autres 8)

Avatar de l’utilisateur
fryder93
Ori Master
Messages : 538
Inscription : 08 nov. 2007, 19:57

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par fryder93 »

Alexis a écrit :Si vous voulez multiplier les critères, pourquoi ne pas utiliser une représentation en radar (voir ici) avec un axe technique, un axe CP, un axe artistique, un axe modulaire, etc... Chaque axe gradué selon la notation des couleurs.
L'aire délimitée serait remplie afin de voir d'un coup d’œil le profil du plieur.
La conception de la chose ne risque pas d'être un peux compliquées ? :-|
Car d'après mon souvenir pour ce type de représentation, pour indiquer une valeur élévée (ou dans notre cas un niveau élévé), il faut que la "pique" se rapproche du bord, du coup plus vraiment besoin d'un code couleur. A moins de faire un dégrader de couleur concentrique débutant du blanc au centre pour arriver au noir sur la périphérie du cercle.
Pourquoi pas après tout. :mrgreen:
★★ Fryder93
L'indifférence fait les sages et l'insensibilité les monstres.[Diderot] Mais que suis-je alors?

Avatar de l’utilisateur
Alexis
Ori Sensei
Messages : 2069
Inscription : 29 nov. 2007, 22:14

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par Alexis »

Effectivement pas besoin de couleur sur les axes, mais on pourrait imaginer que la couleur de l'aire change en fonction du niveau général des critères sélectionnés.

Avatar de l’utilisateur
MarsMalo
Messages : 129
Inscription : 24 avr. 2010, 12:13

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par MarsMalo »

Bon je donne mon avis je trouve que c'est une bonne idée je vois plus ça comme un "grade" qu'un classement cela permettra de voir à qui on a affaire quand on pose une question sur un cp ou un probléme de plis, et même quand quelqu'un poste une photo d'un modéle on poura plus ou moins être critique
par exemple : une cocote blanche plis l'ancien dragon certe le modéle est plié mais bien entendu pas parfait on poura déjà le féliciter le mec car il est bien fort plié l'ancien dragon en étant censé connaitre juste les plis montagne et vallé^^, une autre personne cocote noire nous plis une grue pas super bien faites (je prend des exmples extreme) on lui donnera dessuite pas les même conseil forcement il a travaillé plus de modéle... Je suis pas très claire comprendrons ceux qui comprendrons :?

Sinon personnelement je suis pour ne pas mélanger cp et diagramme, pourquoi? Car certains reste seulement sur les diagrammes et cela peut bien sur encourager à passer de grade bien sur mais ça peut être frustrant pour se qui ne franchisse pas le pas du cp, car les cp et diagramme c'est complétement différents on passe du stade de loisir au stade de passion en pliant des cp.

Avatar de l’utilisateur
eless
Ori Sensei
Messages : 1526
Inscription : 27 févr. 2009, 13:01

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par eless »

Je m'incruste dans cette discussion que je trouve intéressante, malheureusement je l'ai completement loupé, et 4 pages avec de longs messages à lire, ça fait beaucoup. Donc vous m'excuserez d'avoir lu entre les lignes et parler de choses déjà dites :oops:

Déjà pour moi, un classement par difficulté ne se fait que sur le modèle en lui-même.il ne faut pas prendre en compte toutes sortes de paramètres tels que la lecture de diagrammes et de CP, le choix et la taille du papier, la maitrise des plis… qui dépendent du plieur

comme dans "Origami para interpretes" il y aurait deux critères de difficulté :

-Technique
-Interprétation artistique.

Ces deux critères sont, je pense important à distinguer, car le chat de Giang Dinh par exemple, pourrait être très simple pour des plieurs qui maitrisent bien le wet-folding, alors qu'il paraitra impossible pour ceux qui n'en ont jamais fait, même si ils savent plier du Kamiya.

Alors le système de cocottes ne me plait pas trop. C'est trop compliqué de mélanger tous ces paramètres différents.

Je verrais ce classement en cinq niveaux de difficultés (il ne faut pas en mettre trop non plus, ça deviendrait trop compliqué et pas assez objectif), pour chacunes des deux catégories (technique, interprétation artistique).

Mais il faudrait mettre à part le modulaire et les tesselations, qui font partie d'une autre catégorie.

Avatar de l’utilisateur
fryder93
Ori Master
Messages : 538
Inscription : 08 nov. 2007, 19:57

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par fryder93 »

Amis origamiste voiçi mon essai en ce qui concerne les points de couleur style Mastermind ( :tong: ) , auxquels j'ai associé un diagramme en radar.
J'ai noté la technique sur 7 points de couleur (toujours la même signification), et l'artistique sur 3 étoiles(non utilisé / en cours d'acquisition / acquis).
Du coup le diagramme en radar a une échelle sur 21, avec un pas de 3.
Ce n'est qu'un essai pour mieu se rendre compte donc gardez vos pierre pour un autre s'il vous plait :lol: .

Allez voici la bête !
Image


EDIT : Flûte ! je savais bien que j'avais oublié quelque chose ... les tesselation, honte sur moi (qui pourtant pratique ...)
★★ Fryder93
L'indifférence fait les sages et l'insensibilité les monstres.[Diderot] Mais que suis-je alors?

BsK64
Messages : 79
Inscription : 12 déc. 2010, 17:49

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par BsK64 »

Très bon travail fryder93, j'aime beaucoup.
Mes albums d'origamis : http://www.jorigami.fr

Avatar de l’utilisateur
Papygami
Ori Sensei
Messages : 2725
Inscription : 30 janv. 2011, 08:28

Re: Les étapes du perfectionnement

Message par Papygami »

J'aime bien l'idée d'Alexis à propos du radar. Sous Excel c'est facile et rapide à faire. J'ai pris six critères, mais on peut en ajouter d'autres. Ça pourrait donner quelque chose comme ça :
Image Image Image
Ma galerie du Forum et Ma galerie Flickr
"Quand les mains sont occupées, l'âme est en paix". Akira Yoshizawa

Verrouillé