Locks

Les matériaux, les techniques particulières (wet-folding, froissage etc.)
Avatar de l’utilisateur
Hélios
Ancien
Messages : 180
Enregistré le : 09 sept. 2010, 18:01
skype :
Localisation : Paris
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Hélios » 06 janv. 2017, 12:07

tudor a écrit :
Hélios a écrit :Quid du modelage humide/MC : lock au sens large ou pas ?

Si le modèle ne tient pas en pliage à sec, alors oui le pliage humide joue le rôle de verrouillage. Les plieurs d'antan qui affectionnaient le pliage humide intégraient cependant des blocages, le pliage humide étant utilisé pour ses vertus artistiques.

Avec l'avènement des modèles complexes, les gens étaient tellement contents d'avoir le bon nombre de pointes au bon endroit que prévoir des verrouillages a été de plus en plus négligé. C'est l'une de mes principales déceptions avec les modèles complexes.

Le MC n'est pas vraiment un cas à part (si cela peut soulager ta conscience). Tu peux obtenir pratiquement le même résultat avec de l'eau.


Je suis presque d'accord avec cette approche, à une nuance près : le pliage "à sec" sur du papier qui se tient aussi bien que le foil (le bon vieux papier alu de cuisine, donc) sur des surfaces pas trop grandes, permet des courbes et mises en volumes bien plus importantes que sur kami tout bête.
C'est d'ailleurs mon principal élément de réponse : en un sens tu te rapproches, avec MC ou eau, des propriétés d'un papier "parfait" qui aurait une bonne malléabilité mais une excellente tenue de forme. Du moment que tu ne t'en sers pas comme un lock, justement, mais comme une extension des propriétés du papier.
(en tous cas ma conscience le vit très bien :mrgreen: )

Je partage en revanche pleinement ton impression sur la difficulté complexe, et le box-pleating notamment, qui impliquent un modelage intense pour en sortir quelque chose de beau : je suis plus facilement charmé par la queue de l'écureuil de Hagiwara qui a un fort joli volume avec deux petits locks "double montagne" que tu illustres bien.

Bref : ma question tient plus de la digression philosophique que de la technique de locks à proprement parler, mais on assiste bel et bien, ces dernières années, à de la "facilité" qui remplace la technique (locks, ...) par le modelage. Avec des résultats bluffants, donc sans aucun jugement de valeur de ma part (constat si possible objectif :oops: ).

Avatar de l’utilisateur
Origamimi
Ori Sensei
Messages : 1176
Enregistré le : 05 juin 2006, 16:07
skype :
Localisation : 7 = 3 4
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Origamimi » 06 janv. 2017, 20:23

Sunburst a écrit :
Origamimi a écrit :Les fleurs enseignées par Robert étaient celle Jean-Claude Correia et celle de Roberto Morassi et Giovanni Maltagliati.
C'était la 2e. Morassi et Maltagliati étaient co-auteurs de la fleur?

La 2e fleur, enseignée par Robert aux Rencontres de mai 2016, est de Roberto Morassi.
Pour mémoire, elle a été publiée par le CDO dans son QQM (Quaderno di Quadrato Magico) n°8 en 1984. Ce livret est un recueil d'articles co-signé Morassi et Maltagliati publiés précédemment dans un revue italienne de jeux, "Pergioco".
Le modèle n'était pas crédité clairement, d'où ma réponse, de mémoire. J'avais oublié, qu'au RM, qu'après un échange par SMS entre Francesco Mancini et Roberto Morassi, Roberto a indiqué qu'il était le créateur, seul, du modèle.
1984, était aussi l'année où a été publié la Fleur de Jean-Claude Correia dans Le Pli n°21.
Tous ces plieurs sont les fondateurs des plus anciennes associations de pliage d'Europe, à savoir, respectivement le CDO et le MFPP.
Modifié en dernier par Origamimi le 06 janv. 2017, 23:06, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2273
Enregistré le : 02 mai 2009, 15:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar madfolder » 06 janv. 2017, 21:17

Hélios a écrit :
Bref : ma question tient plus de la digression philosophique que de la technique de locks à proprement parler, mais on assiste bel et bien, ces dernières années, à de la "facilité" qui remplace la technique (locks, ...) par le modelage. Avec des résultats bluffants, donc sans aucun jugement de valeur de ma part (constat si possible objectif :oops: ).


je ne peux pas être d'accord et je m'explique :
la technique du lock et le modelage sont 2 choses à part entière

le lock est une technique de blocage

le modelage est une étape après pliage , après technique de pliage pour "arrondir les angles " donner vie au modèle, amener sa propre vision personnelle , sa touche éventuellement etc ...

Ce que j' exprime ici est clairement que lors de la réalisation technique d' un modèle je peux mettre des locks tel que ceux cités ici , et ensuite après étapes techniques de construction pure du modèle : le modeler ( ou pas c'est un plus ) mais les 2 choses sont à dissocier clairement

le but du modelage n'est pas de locker !
Modifié en dernier par madfolder le 06 janv. 2017, 21:25, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2273
Enregistré le : 02 mai 2009, 15:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar madfolder » 06 janv. 2017, 21:24

Sans vouloir m' étendre plus longtemps , Je vais d'ailleurs reprendre les mots de Tudor car c'est simplement toujours d' actualité , je vois pas pourquoi on viens marquer une différence entre les anciens et les récents sur le but de la manœuvre :


tudor a écrit : Les plieurs d'antan qui affectionnaient le pliage humide intégraient cependant des blocages, le pliage humide étant utilisé pour ses vertus artistiques.


C'est toujours le cas !

Avatar de l’utilisateur
Hélios
Ancien
Messages : 180
Enregistré le : 09 sept. 2010, 18:01
skype :
Localisation : Paris
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Hélios » 06 janv. 2017, 21:46

Tu réponds donc clairement à ma question intiale :
- "modelage = lock par extension ou non ?"
- Nein !

C'est aussi pour ça que je parlais de philosophie, et tu as raison ce sujet (Les Locks) ne mérite pas qu'on débate dans le vent de thème annexe pendant des heures ^^

Avatar de l’utilisateur
madfolder
Ori Sensei
Messages : 2273
Enregistré le : 02 mai 2009, 15:48
skype :
Localisation : ZORG / replis interstellaire en Normandie
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar madfolder » 06 janv. 2017, 22:26

Hélios a écrit :et tu as raison ce sujet (Les Locks) ne mérite pas qu'on débate dans le vent de thème annexe pendant des heures ^^


Et pourtant ça m'arrive tout le temps :lol:

Avatar de l’utilisateur
Hélios
Ancien
Messages : 180
Enregistré le : 09 sept. 2010, 18:01
skype :
Localisation : Paris
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Hélios » 06 janv. 2017, 22:47

Une meilleure formulation serait d'alleurs "mérite qu'on ne débate pas (...) heures".
J'étais curieux du ressenti des gens sur cette question, mais recentrons, recentrons !

Avatar de l’utilisateur
Sunburst
Ancien
Messages : 191
Enregistré le : 09 oct. 2006, 23:37
skype :
Localisation : Canada
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar Sunburst » 07 janv. 2017, 20:46

Origamimi a écrit :La 2e fleur, enseignée par Robert aux Rencontres de mai 2016, est de Roberto Morassi.
Pour mémoire, elle a été publiée par le CDO dans son QQM (Quaderno di Quadrato Magico) n°8 en 1984. Ce livret est un recueil d'articles co-signé Morassi et Maltagliati publiés précédemment dans un revue italienne de jeux, "Pergioco".
Le modèle n'était pas crédité clairement, d'où ma réponse, de mémoire. J'avais oublié, qu'au RM, qu'après un échange par SMS entre Francesco Mancini et Roberto Morassi, Roberto a indiqué qu'il était le créateur, seul, du modèle.
1984, était aussi l'année où a été publié la Fleur de Jean-Claude Correia dans Le Pli n°21.
Tous ces plieurs sont les fondateurs des plus anciennes associations de pliage d'Europe, à savoir, respectivement le CDO et le MFPP.


Merci beaucoup pour l'info!

De retour sur le sujet des bloquages, je suis tombé par hasard sur un autre qui n'a pas été décrit: le bloquage par changement de couleur. Dans l'étape 74 du renard de Roman Diaz (Origami Essence) par exemple: une couche de papier est retournée pour changer de couleur les joues du renard. Cette étape permet de bloquer la tête en même temps. Peut-être qu'on pourrait l'appeler «bloquage chaussette» en référence au «pli chaussette»? :lol:

Avatar de l’utilisateur
tudor
Ori Master
Messages : 637
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:15
skype :
Localisation : Metz
Status : Hors ligne

Re: Locks

Messagepar tudor » 08 janv. 2017, 17:48

Je crois avoir vu cette maneuvre appelée "wrap fold", cela me semble s'apparenter à un "closed sink". Sauf que le but n'est pas d'enfoncer une pointe pour la faire disparaître, puisqu'elle est toujours là mais retournée... Enfin, bref, tu as tout à fait raison, il en découle aussi un super blocage. D'ailleurs, les changements de couleur engendrent souvent des réarrangement de couches qui en bloquent définitivement certaines, et ce n'est pas toujours souhaité. :-)

Tu nous feras une synthèse et on votera pour les noms... pliage chaussette, c'est très bien parti, déjà ce n'est pas un anglicisme!

Petit commentaire au cas ou cela peut intéresser: si l'on veut, on peut faire une différence entre les blocages qui "se voient" (les deux plis montagne recto-verso, cela bloque, mais cela modifie aussi l'aspect du modèle; idem pour la chaussette etc) alors que d'autres blocages sont invisibles, avant/après on a exactement le même modèle (partie visible) sauf qu'après, il tient tout seul... je ne sais pas si cela alimentera ta réflexion.


Retourner vers « Côté technique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré